3 janvier 2015

Bonne année 2015 - Message de Sri Sri Ravi Shankar


Message de Sri Sri Ravi Shankar - 31 déc, 2014, Bad Antogast, Allemagne

La nouvelle année est le moment ou les gens se rendent compte: Oh! Une autre année de passée! » Pendant quelques instants, on s’étonne que le temps soit passé si vite et on retourne à ses occupations. Ce qui est amusant c’est que cela se produit presque à chaque année.

Si nous allons plus profondément dans ces moments d’étonnement, on se rend compte qu’il y a une partie de nous qui est témoin du déroulement de tous ces événements. Ce témoin en nous ne change pas et c’est de là que nous observons tous les changements que le temps apporte.

Tous les événements passés de la vie sont devenus un rêve. La sagesse, c’est de se rendre compte de la nature onirique de la vie même si elle se déroule en ce moment même. 
Cette connaissance vous apporte une grande force intérieure,  vous ne serez pas ébranlés par les événements et les circonstances. En même temps, les événements occupent leur propre place dans la vie. Nous devons apprendre des événements et continuer à avancer…
Si vous vous tournez vers l’intérieur, l’aspect témoin grandit en vous et les événements vous laissent intacts. Et si vous allez à l’extérieur, l’acteur en vous devient plus habile à composer avec les événements. 
Quels que soient les défis, nous devons continuer à faire des efforts pour créer un monde meilleur. Cela est possible lorsque nous sommes bien ancrés en nous-mêmes. En vous, il y a un acteur et un témoin. Lorsque vous vous tournez vers l’intérieur, le côté témoin grandit en vous et les événements vous laissent intacts.  Lorsque vous vous tournez vers l’extérieur, l’acteur en vous devient plus habile à répondre aux situations. Ces deux aspects opposés de notre être sont nourris par la méditation. Quand vous vous rapprochez du Soi, votre action devient puissante dans le monde et la bonne action dans le monde vous rapproche du Soi. 

À l’approche de la nouvelle année, prenons la résolution d’être inébranlable à l’intérieur et d’avancer vers un monde meilleur. Le temps change les gens mais il y a des gens qui changent le temps. Puissiez-vous être l’un d’eux. Bonne année!

1 janvier 2014

Quatre voies puissantes vers le bonheur

Toute raison est bonne de célébrer, car c’est là la nature de notre esprit. La nouvelle année est un moment où l’esprit de célébration envahit le monde entier. C’est aussi l’occasion de réfléchir sur l’année écoulée et de faire le bilan des leçons apprises. Une célébration a des composantes sociales, émotionnelles et spirituelles. Souvent nous portons notre attention sur les deux premières et nous oublions la troisième. La véritable célébration a lieu quand l’aspect spirituel en fait aussi partie.

Très souvent, les gens me demandent comment je vois l’avenir. Je leur réponds que c’est à eux de construire l’avenir qu’ils désirent. L’imprudent regrette le passé, pense que l’avenir est la destinée et est malheureux dans le présent. Le sage voit le passé comme la destinée, l’avenir comme le libre arbitre et est heureux dans le présent.

Aussi signifiants qu’aient été les événements de la dernière année, en vous retournant, vous ne pouvez les percevoir autrement que comme un rêve. En réfléchissant sur ces événements, ce qui ressort est la nature éphémère de toute chose. Les événements sont comme des pierres et des cailloux dans le grand fleuve du temps qui continue à couler à flots. Dans la vie, on soit apprendre les choses et les oublier : les apprendre afin de ne pas répéter les mêmes erreurs, et les oublier afin qu’ils ne vous traumatisent pas. 

Voici quatre façons d’être plus heureux en 2014 :

Faites une place à la méditation dans votre vie
Les exigences de la vie moderne conduisent au stress et à l’agitation, ce qui peut être soulagé par quelques minutes de méditation.  La méditation vous apporte un profond repos. Plus vous pourrez vous reposer profondément, plus vous serez dynamique en action. C’est la meilleure façon de nettoyer votre mental de toutes les impressions passées qui vous accablent.
Souvent, nous sommes tiraillés dans différentes directions et nous sommes incapables de consacrer du temps à nous-mêmes. Nous ne prenons pas le temps de penser et de réfléchir. Ceci peut nous laisser ternes et fatigués. Quelques moments de calme quotidiennement sont la source de la créativité. Le silence guérit, régénère et vous apporte profondeur et stabilité. Parfois, pendant la journée, asseyez-vous quelques minutes, entrez dans la caverne de votre cœur, les yeux fermés, et laissez le monde à l’extérieur. 

Servez
Prenez l’engagement de faire de ce monde un meilleur endroit où vivre. Accomplissez des actes de bonté sans rien attendre en retour. Seul le service peut apporter satisfaction dans la vie. Il crée un sentiment d’appartenance. Lorsque vous apportez un certain soulagement à quelqu’un par le service désintéressé, de bonnes vibrations viennent à vous. Lorsque vous affichez de la gentillesse, votre vraie nature, qui est amour et paix, remonte à la surface.

Soyez reconnaissant
Notre amour, notre confiance et notre croyance doivent être bien enracinés et alors tout le reste peut bouger tout seul. Le sentiment de « je suis béni » peut vous aider à surmonter toute défaillance. Une fois que vous vous rendez compte que vous êtes béni, toutes les plaintes et les récriminations disparaissent, toutes les insécurités disparaissent et vous devenez reconnaissant, satisfait et calme. 

Passez du temps dans la nature
Si vous n’êtes pas ébahi par la magnificence de cette création, vos yeux ne sont pas encore ouverts. Dites-moi, qu’est-ce qui n’est pas un mystère dans cette création? La naissance est un mystère; la mort est un mystère. Si la naissance et la mort sont des mystères, alors la vie est sûrement un plus grand mystère. Être complètement immergé dans le mystère de la vie et de cette création est samadhi. Tout comme nous vivons dans le monde extérieur des événements et des circonstances, nous vivons aussi dans le monde intérieur des émotions et des sentiments,  mais nous n’en sommes pas toujours conscients. La distance entre le monde extérieur et le monde intérieur tient dans un clin d’œil. Le yoga est l'habileté de maintenir l'attention sur le monde intérieur tout en agissant dans le monde extérieur. Lorsque vous êtes perdu dans le monde extérieur, il y a discorde dans le monde intérieur et la vie est comme une guerre. Lorsque vous êtes établi dans le monde intérieur, il y a de la clarté dans le monde extérieur  et la vie devient un jeu.

Je vous souhaite à tous une très heureuse année!
-- Sri Sri Ravi Shankar

Pour plus d’informations sur l’auteur visitez : 

Pour plus d’informations sur les programmes de respiration et de méditation :

10 septembre 2013

Une semaine de joie - 1er au 7 septembre, 2013

Le 1er septembre, la Fondation l’Art de Vivre de Montréal à lancé la toute première édition de « une semaine de joie »,  une semaine pour apporter plus de joie et de bonheur aux montréalais. Pendant cette semaine :


  • Les montréalais ont eu l’occasion de participer à 4 ateliers-découvertes offerts gratuitement dans trois différents endroits.
  • La page Facebook - a affiché quotidiennement des façons de mener une vie plus saine et plus heureuse, orientée sur la célébration



Vivre avec joie, but et confiance

En nous se cachent de vastes possibilités inexploitées attendant d’être découvertes. C’est possible de libérer ces possibilités et d’acquérir une plus grande vision de ce que nous sommes. Nous avons le pouvoir de se créer une vie joyeuse avec un but, le pouvoir de trouver la confiance en soi nécessaire pour dépasser ses limites et se développer au-delà de ce qu’on aurait cru possible. Nous avons la capacité de mener une vie enrichissante




Le défi est dans le mental

Dans le monde d’aujourd’hui exigeant et distrayant, le mental est souvent coincé dans le passé ou dans le futur. Mais le bonheur se trouve ici et maintenant. On ne peut en faire l’expérience lorsqu’on est en train de regretter hier ou de s’inquiéter pour demain. Pendant l’atelie-découverte,
vous ferez l’expérience d’un yoga léger, d’exercices de respiration, de jeux amusants et de méditation reposante.


Les ateliers-découverte  se sont donnés dans l’ouest de l’ile, à l'Ile des Soeurs et à Montréal.









17 août 2013

Un Yogathon ensoleillé

Par Fanny L. Arnaud 

Le soleil était au rendez-vous samedi matin pour les 108 salutations au soleil du Yogathon.


Le 17 août dernier, 50 amateurs de yoga se sont réunis sur le campus de l’Université McGill pour 108 salutations au soleil. Le défi organisé par La Fondation L’Art de Vivre visait à réunir des fonds pour le programme Care for Children.


Ariane Gagné est venue avec une amie. Elle n’a jamais fait de yoga et ne connaît pas les 12 mouvements de la salutation au soleil.

« Je suis surtout là pour soutenir une cause, » dit-elle.

En effet le Yogathon est moins un défi sportif qu’une occasion de se réunir pour la bonne cause.

La Fondation L’Art de Vivre est une organisation non-gouvernementale présente dans plus de 150 pays à travers le monde. Elle offre des cours de yoga, de méditation et de réduction du stress en accord avec la philosophie de son fondateur « On ne pourra parvenir à la paix dans le monde qu’avec un esprit exempt de stress et une société sans violence. »

Sur la pelouse de l’Université McGill, les bénévoles accueillent les participants. Ils distribuent des encas et des boissons. Les gens discutent, se choisissent un tapis de yoga et s’installent sur l’herbe. La musique commence et Ralph Matta, organisateur de l’événement et enseignant de yoga, monte sur l’estrade.


« Dédions notre pratique d’aujourd’hui à Care for Children, » dit-il.


Care for Children est un programme de La Fondation L’Art de Vivre qui organise la construction d’écoles et d’infrastructures pour les enfants en Inde. L’édition 2013 du Yogathon a permis de récolter $30 000 à travers le Canada.

Le défis a, en effet, eu lieu dans 10 villes du pays en même temps : Vancouver, London, Toronto, Montréal, Québec, St. Mathieu-du-Parc (Mauricie), Windsor, Halifax, Ottawa and Pembroke.


Ralph décompose les mouvements de la première salutation pour les débutants. Certaines personnes le regardent, d’autres l’imitent. Il compte « un : inspire, deux : expire. » Petit à petit tout le monde s’y met, les volontaires corrigent les postures et bientôt les 50 personnes bougent au même rythme. Les passants s’arrêtent, regardent, posent des questions. 


La salutation au soleil a des vertus pour le corps et pour l’esprit. La combinaison des 12 postures aide à réduire la dépression, l’anxiété et le stress. Ça raffermit les muscles et brûle des calories. Faire 108 salutations au soleil est une tradition. Ce chiffre est sacré pour différentes raisons dont notamment le fait que le diamètre du soleil soit 108 fois supérieur à celui de la Terre.

Les gens n’hésitent pas à faire une pause. Il fait chaud. Ils s’arrêtent pour boire de l’eau ou installer leur matelas un peu plus à l’ombre.

Après environ deux heures, le défi est remporté. Les participants se détendent.

Adrienne Piggott n’a fait du yoga qu’une ou deux fois dans sa vie. Lors du Yogathon, elle a fait 107 salutations au soleil.


« Je vais revenir l’année prochaine, » dit-elle. « Et en attendant, je vais faire du yoga régulièrement parce que ça me fait du bien. »


Et elle n’a pas été la seule à apprécier le défi.

Sylvie Cournoyer pratique le yoga depuis 10 ans. Elle l’enseigne à Montréal. Pour elle, faire la salutation au soleil en groupe est une expérience totalement différente que de la faire seule.

« L’énergie du groupe augmente la puissance de la salutation au soleil, on peut ressentir les vibrations, » dit-elle.

Pour d’autres, le Yogathon est une opportunité de faire du yoga en extérieur dans une ambiance conviviale.

Roshan Pandey est venu pour la musique et pour les gens. Il n’avait jamais fait plus de 30 salutations au soleil d’affilée jusqu’à aujourd’hui.


« C’était plus facile que je pensais, » dit-il. « J’ai réussi le défi. »